Coquelicots dans la brume – Aquarelle, 24×32 cm

Pire, donc, que cette légère brume matinale de juin qui colle un peu aux arbres et aux champs, il y a la poisse. Et franchement, même s’il n’y a rien de fondamentalement grave, c’est un peu ce qui m’arrive en ce moment au niveau du boulot, et j’en ai marre.
  
– le temps qui a fichu en l’air notre vide-greniers à Saint-Eustache, notre présidente s’en souviendra aussi, ça lui a porté sur la santé
– un tableau non pas vendu (il n’était plus au mur hier… j’avais espéré) mais cassé à Bolbec – la gérante de la boutique était bien désolée… mais pas autant que moi,
– mes petites impressions de tableaux d’abeilles traitées avec beaucoup de légèreté pour le prix payé (délais, qualité…) – il y avait même une trace de chaussures (oui, vous avez bien lu) sur une des feuilles ! En fait, je n’aurais pas dû payer,
– pas mal de courriers et contacts sans retours du tout, malgré mes relances…
  
Et là, en fin de semaine, ça va être quoi ??? Heureusement que ce n’est « que » le boulot. Mais bon.
  
J’espère à la semaine prochaine avec de bonnes choses !
  
  

12 commentaires

  1. Ne désespère pas, Séverine, les choses vont finir par rentrer dans l’ordre… même si c’est difficile à accepter pour le moment. Je compatis!
    Haut les coeurs!
    Tu es capable de respirer un bon coup et de te détacher de tout ça…même si c’est dur.
    Aller! Je t’envoie des ondes positives!
    Des bises aussi!
    Courage… Ca va passer!

  2. Author

    Héhé, merci Valoo !
    Mais dépêche-toi de me les envoyer, alors, en COLISSIMO !!! Encore une mauvaise nouvelle : retard de publication pour un autre bouquin, de septembre à très certainement novembre ou décembre…
    Je vais respirer très fort et très longtemps, ce soir ! 😉
    Gros bisous

  3. Désolation et colère …

    Que cette vilaine série cesse enfin, et que le soleil brille pour toi, Séverine. La brume va se lever sur les coquelicots …

    J’aime ton tableau, les autres aussi.

    Gros bisous.

  4. Author

    La brume est en train de tomber, plutôt, et à très grosses gouttes ! 😉

    Bah, ça ira mieux demain.. ou dimanche !… (les dimanches – sauf le dernier – les choses sont plus simples, généralement)
    J’espère que de ton côté tout va bien, Midolu. Gros bisous et merci de tes encouragements

  5. Bonsoir Séverine,
    C’est vrai qu’il y a de quoi en avoir marre !!
    Tu passes beaucoup de temps a réaliser tes tableaux et on te les casse, on marche dessus .
    Non mais, ça suffit !!
    A ta place, je crois que je serais folle de rage .
    Enfin, quoi faire….c’est fait maintenant .Tu n’as plus qu’a accepter les choses.

    Tout ira mieux la semaine prochaine.Il y a des périodes comme ça où rien ne va !

    Gros bisous et passe un bon week-end.
    Cat

  6. Author

    J’étais en rage, oui. Mais parfois, la personne qu’on a en face de soi n’est pas forcément celle qui mérite vraiment notre colère, alors…

    Enfin, le week-end est là, ça fait du bien.
    Je te le souhaite excellent, Cat ! Gros bisous

    (je t’écris par ailleurs à propos de la trousse, qui est géniale !)

  7. Ben dis donc… ce n’est pas le moment que je vienne te demander un dessin bénévole… quoique…

    Tu aurais peut-être assez de hargne pour dessiner le ver-mifuge-miraisin de Christian qui ne veut pas que ses enfants approchent de l’arbre de la connaissance…

    Il fait partie des « monstres » proposés pour le jeu de l’été.
    Alors, j’ai pensé à toi…

    http://quichottine.over-blog.com/article-l-arbre-a-mots-du-vendredi-51919987-comments.html#comment63241336

    Seulement si tu en as envie, bien évidemment.

    Il y a désormais un bestiaire fantastique (http://quichottine.over-blog.com/article-le-bestiaire-fantastique-2-51505419.html) et un herbier fantastique (http://quichottine.over-blog.com/article-l-herbier-fantastique-51920708.html) où les dessinateurs peuvent aller puiser des idées pendant l’été.

    Mais rien n’est obligé, s’pas… Je sais que tu as la rage et j’aurais la même à ta place.

    Pour ton livre, j’espère qu’il sera quand même là pour les cadeaux de Noël… 🙂

    Bisous tout plein et prends soin de toi.

  8. Pas de chance vraiment!N’ya -t-il pas quelque chose qui dit:qui casse les pots, paye ou à peu près?
    Je crois que tu viens de passer un (très) bon week-end, cela te remet du beaume au coeur et remonte le moral…
    Courage, ne fuis pas.
    Bises.

  9. Author

    >>Quichottine, j’avais vu l’herbier, mais pas encore le bestiaire ! J’ai lu le commentaire de Christian, et irai voir la suite des animaux fantastiques demain. Qui sait, peut-être cela m’inspirera-t-il ?… Mais il faudra me laisser un peu de temps. Gros bisous !

    >>Maman, oui, heureusement, le WE a été bon, très bon même, riche en sorties et événements de toutes sortes. Bravo aux sportifs !… dont je n’ai pas été, mais ce n’est que partie remise. Encore merci et gros, gros bisous

  10. Ne t’en fais pas… Tu sais, ce n’est qu’une suggestion et je ne voudrais pas que tu te sentes obligée de participer.

    C’est ton métier et je comprends tout à fait que tu sois sur d’autres projets, celui-ci n’est qu’un jeu et il y a tout l’été pour le faire, mais seulement si tu as un moment de disponible pour cela.

    La famille, les activités diverses, tes publications, tout cela est bien plus important et doit rester ta priorité.

    Ne t’inquiètes de rien.

    Bisous et bonne journée, Séverine. Merci pour tout.

  11. Comme je le dis toujours, exposer c’est aussi s’exposer à tout, aux critiques, à la « casse », à tout au final…
    Il reste avant tout l’envie de faire partager son art et c’est bien cela l’essentiel et la vie d’artiste…preuve en est avec cette magnifique aquarelle de la poisse.
    La poisse produit aussi l’envie de meiux faire, de se surpasser et de dépasser les coup de blues…
    continue…
    courage et détermination
    super le paravent, j’adore

    à peut-être bientôt
    Pascal

  12. Author

    Tu as raison, Pascal ! C’est parfois l’accumulation qui est destabilisante, mais on s’en remet vite !!!
    A bientôt, j’espère, bon week-end à toi

Comments are closed.