Hier, à Bolbec :
  

La dame m’avait vue trois jours avant, mais je conçois parfaitement que je ne lui aie pas laissé un souvenir impérissable ! 😉
  
Et ce matin, à Valmont :
  

Ca m’a donc pris 2 heures pour accrocher 12 tableaux et déposer ce qu’il y avait à déposer là-bas, livres, cartes postales… Heureusement, deux interviews et des photos pour les journaux étaient prévues et se sont effectivement bien passées ce matin, ouf ! Maintenant, j’attends la suite…
  
Bref…
  
Quel beau métier que le mien !  😀
  
  

10 commentaires

  1. Tu aurais dû t’habiller ou te coiffer de façon extravagante la 1ère fois pour laisser un souvenir marquant!!!
    J’espère que……comme à chaque expo.
    Bises.

  2. Author

    Hihihi, j’imagine.
    Je prends les paris : je retourne dans la boutique (1ère scène) jeudi pour voir comment les tableaux sont installés et vérifier la fiche de dépôt, et je te dis si elle m’a enfin reconnue… ou pas.
    😉
    Bisous

  3. Même s’il y a le  » mérite  » de la franchise … :-((

    Alors, le retour de ce jeudi ? Sa mémoire est rafraîchie ?

    Séverine, il y a des admirateurs(trices) qui t’attendent et sont avec toi … Bisous

  4. Author

    Eh bien en fait, je n’irai que demain matin, j’ai perdu TOUTE LA MATINEE chez le coiffeur et j’ai pris du retard !!!

    AH ZUT !

    Je me suis fait couper les cheveux, alors là, c’est SÛR, elle ne me reconnaîtra pas… 😉

    Merci pour ton soutien, Midolu, et à demain pour la suite du retour de l’aventure qui fait mal. Bisous !

  5. C’est vrai que ça ne fait pas plaisir !!!

    Bon courage, tu as une semaine bien chargée.

    Mon fils se fait opérer Samedi.Vivement Dimanche, ce sera passé !!

    Bisous
    Cat

  6. Author

    Le plus dur est passé, à part une réunion et la visite du commerce en question de main !

    Je pense bien à toi, et croiserai les doigts samedi alors, mais, je le répète, je suis sûre que tout ira bien. Vivement dimanche, et en attendant, gros bisous !

  7. Aïe Aïe Aïe!
    La plupart des gens ne prêtent pas attention aux autres, ne posent pas de questions pour s’intéresser aux autres et font les choses avec automatisme… comme des machines, centrés sur eux-mêmes!
    Ca me désole à chaque fois…
    Et aujourd’hui, c’est toi qui en as fait les frais…
    Pauvre monde, qui ne sait même plus profiter de la richesse d’une rencontre…
    Heureusement que tout le monde n’est pas comme ça quand même, parce que…
    Aller, soyons plus forts que ces robots formatés! Et passons au-dessus en restant courtois et charmants pour leur renvoyer ce qu’ils perdent!!!

    Biz!

  8. Author

    Valoo, je reste gentille autant que possible… mais parfois ça me coûte ! Surtout quand j’entends « mais on a beaucoup de travail en ce moment… », comme si c’était l’excuse suprême – et moi ? je me les roule ??? ^^
    Bon, ça se passe bien quand même, au moins de ce que j’ai pu voir… Mais qu’est-ce que c’est dur, parfois. :/
    Gros bisous

  9. C’est difficile… Ne m’en veux pas pourtant si j’ai ri en te lisant.

    Heureusement que j’ai eu l’impression que tu prenais cela avec beaucoup d’humour, malgré tout.

    Un jour, tu seras tellement connue que tu mettras des lunettes noires et un imperméable pour qu’on ne t’aborde plus dans la rue !

    🙂

    Passe une belle fin de soirée et un très bon lundi, Séverine. Je rentre mardi.

  10. Author

    Quichottine, oui, j’ai préféré en rire !!! Vraiment !
    J’ai déjà les lunettes noires, ne manque plus qu’à trouver un manteau couleur de muraille pour les années à venir ! 😉
    Bon lundi, Quichottine, et à très bientôt

Comments are closed.