(pardon à Noir Désir pour cet emprunt de titre)
  

  
Voici le triste spectacle qui avait lieu hier à quelques centaines de mètres de chez nous : la foudre est tombée sur un bâtiment agricole, qui a flambé instantanément…
  
Oui, hier en fin d’après-midi, il y a eu un orage assez violent sur notre coin de Normandie.
Je vous passe la fumée, les bêtes affolées, la difficulté des pompiers à arriver et trouver une bouche d’incendie, bref, en 1/2 heure il n’y avait plus rien à sauver, que l’autre bâtiment juste derrière, à la limite.
Un spectacle marquant pour les enfants, moi-même je n’avais jamais vu de feu de cette ampleur…
  
Ce matin, encore beaucoup de fumée : des engrais brûlent… Le camion d’assistance respiratoire pour les pompiers restés au feu toute cette nuit est sur le parking de l’école, qui a elle-même reçu des consignes très strictes.
Sale début de semaine, vraiment ! J’espère que les trombes d’eau qui tombent encore aujourd’hui finiront d’éteindre tout cela…
  
  

10 commentaires

  1. Très pessimiste encore ce matin la météo…
    Un temps à rester au coin du feu ^^ avec un bon livre

    Impressionnant, le feu oui ! 30 ans après les enfants se souviennent encore de ceux vus dans le midi, pratiquement sous nos fenêtres. Sentiment d’impuissance, peur, cauchemars et désarroi.

    Et des trombes d’eau, encore, sur la Vendée. A baisser les bras

  2. Author

    Oui, c’est très effrayant, même à plusieurs centaines de mètres et en « sachant » qu’on ne va pas être touchés. Les cauchemars sont souvent remplis de feux et de flammes…

    Bon courage de votre côté pour les activités à l’intérieur, alors ; mais ne dit-on pas qu’après la pluie, le beau temps ? 😉
    Bises

  3. Impressionnant ! « un temps à rester au coin du feu » euhhhhhhhh!
    Bonne nuit les petits zet les grands. Bises.

  4. Author

    Heuuuuuuuu, pas drôle !!! 😀
    Ca fumait encore ce soir… impressionnant, oui.
    Gros bisous !

  5. On a eu la même vision avec une maison tout près de chez moi il y a deux mois.
    Ces gens ont tout perdu.
    Ca fait peur de voir cela, je n’avais jamais vu une maison brûler « en vrai », en 1/2h , il n’y avait plus rien, les pompiers n’ont rien pu faire.
    Bisous
    Cat

  6. Il y a des jours comme ça où les éléments de déchaînent…
    Je crois que la terre fait payer à l’homme ses libertés de trop entreprendre…
    Je ne suis pas optimiste pour la suite.

    KLC

  7. Author

    >>Cat : oui, on est vraiment impuissants, ça flambe très vite et quelle désolation quand on ne peut rien sauver !!!

    >>Kerfon : va savoir… Il y a parfois de la négligence, parfois aussi un (juste ?) retour de bâton, mais dans certains cas, beaucoup de malchance et d’injustice, lorsque ça touche des gens qui bossent dur toute leur vie et voient une partie du fruit de leur travail anéanti…

    Bises et bonne journée

  8. Bonjour Séverine,
    Je suis inquiète pour notre ami Kerfon.

    J’espère que les bugs obéiens, surtout celui d’hier, très grave, n’ont pas eu raison de sa patience.

    Je te souhaite une belle journée. Bisous.

  9. Je venais voir si, suivant la coutume ressassée, vous veniez vous aussi nous annoncer la fermeture des guichets…
    OUF !
    Bises

  10. Author

    >>Quichottine : je ne sais rien du tout !!! 🙁

    >>Tante Louise : bah non, moi je reste, et je n’ai même pas de poisson d’avril à vous faire !!! ^^

    Bises

Comments are closed.