Même si le boulot n’attend pas, en principe, il faut quand même que je partage avec vous deux choses redécouvertes dans le Nord pendant ce dernier très bon week-end avec ma maman.
  

Outre le fait que nous avons bien mangé et bien couru (l’un compensant l’autre, n’est-ce pas… ^^), nous sommes allées au musée départemental Matisse, à Le Cateau, qui, en plus d’une très chouette collection permanente, présente des expos temporaires, généralement d’un mois.
Là, c’était Miro – mais uniquement son travail pour l’éditeur Tériade, autour du texte de Jarry « Ubu roi ». Ceux qui s’attendaient à voir des toiles, du classique, quoi, ont donc pu être déçus.
  

  
(image du site de l’office du tourisme : http://www.tourisme-lecateau.fr/)
  
Joan Miro, figure incontournable du surréalisme et de l’art moderne appréciait particulièrement le poète et romancier Alfred Jarry, pour son génie verbal, son humour subversif et ses personnages burlesques. En 1888, Jarry invente le personnage d’Ubu. Pour Miro, cette figure monstrueuse est un triste écho de la réalité du régime franquiste espagnol… Illustrer Ubu sera pour Miro un véritable moyen de prendre position, sur un mode satirique et ironique, pour dénoncer la naissance et la folie d’un monstre incontrôlable.
L’expo
présente une centaine de pièces consacrées à Ubu réalisées par Miro, et pour certaines editées par son ami Tériade. Elle croise les livres illustrés, la gravure, la calligraphie, la sculpture, le théâtre (décor et costumes peints par Miro), le jeu d’acteurs, des photographies et des films sur Miro et Ubu.
  
Et la gentille dame à l’accueil donne des crayons de couleurs et une planche à dessin aux enfants qui visitent le musée, pour qu’ils puissent reproduire à leur manière les oeuvres qu’ils voient !  🙂  Sympa, non ? Seul hic, il n’y a ni bancs ni tables…
      
   
Autre réminiscence, très personnelle, celle-ci : un jeu qui a marqué mon enfance, eh oui, mes amis, ça devait être un des trucs phares des années 70-80, un jeu fabriqué en France par Meccano, incredible, isn’t it ?
  

J’ai nommé : le Spirograph (TM) !!!
C’est-y pas beau, ces rosaces de toutes les couleurs, qu’on pouvait superposer, entrelacer, toussa ?…
  
Oui, bon, bah, les consoles de jeu n’existaient pas encore à cette lointaine époque – j’ai dû avoir un des premiers jeux électroniques de base, qui pesait un poids terrible et était carrossé de rouge, le « Merlin » – et moi j’aimais le dessin et le graphisme. (ça vous étonne ? ^^)
  
Voili voilà, maintenant que j’ai libéré ma joie, je retourne à mes abeilles !
Bzzz à tous.
  
  
 

13 commentaires

  1. WOUAH!!!!
    Miro et le spirographe!!!…
    Voilà de quoi me réjouir pour le restant de la journée!
    J’adore les deux…et prends la liverté de les mettre sur le même plan!
    Ca vous offusque?
    Tant pis!
    … ou tant mieux!
    Bizzzzzzzz à toi, amie de l’art!

  2. … je me sens tellement liBre, que j’ai écris « liVerté »!…
    C’est pas beau, ça?
    hi hi hi!

  3. Author

    Oui, boh, ben, tu es « livre » !!! :)))))

    Hihihi, j’adore aussi tout autant – et ça me fait oublier que je suis revenue avec un genou en compote après le jogging du dimanche matin…^^

    Grosses bizzz à toi également

  4. Rire… J’ai un spirographe à la maison, mais plus personne ne s’en sert…

    Je devrais peut-être le ressortir, qui sait ?

    En tout cas, c’était un jeu très prenant. J’aimais bien, moi. 🙂

    Miro… bon, je ne connais pas le travail qu’il a fait sur Ubu, mais, j’ai visité son musée à Barcelone. Je n’ai aps tout aimé, loin de là, mais j’ai découvert des dessins magnifiques que je ne connaissais pas du tout.

    Passe une belle journée, Séverine. Soigne bien ton genou.

  5. Author

    Ma fille de 6 ans a aimé copier les dessins de Miro !… ^^
    (honnêtement, ce n’est pas mon préféré, mais je trouve qu’il y a quelque chose de très fort et expressif dans son travail)

    Alors abracadabra, et te voilà avec un « spa » si tu poursuis les mélanges ! C’est pas beau, ça ?

    Belle fin de journée à toi également, Quichottine !

  6. Ah oui…?
    Dans un bain ravigorant, et plein de bulles ?

    Je n’ai jamais essayé, mais je crois que j’aimerais, pour le coup !

    Passe une bonne soirée, Séverine.

  7. Miro, c’est un mot employé chez nous, dans l’Nôôôôrd, pour dire à quelqu’un qu’il ne voit pas bien « t’es miro (orthographe exacte ?) ou quoi ! ». Cette expo m’a plu et j’ai aimé effectivement voir ma petite-fille l’apprécier et reproduire quelques dessins, peut-être en retiendra-t-elle quelques souvenirs…
    Ma fille, tu ne m’avais pas dit que tu avais mal au genou, je t’aurais prêté le gel miracle !
    Bises.

  8. Author

    Nan mais j’ai eu mal HIER, pas dimanche…
    Et là, ce matin, c’était déjà fini § Tu vois, rien de sérieux…

    Bisous !

  9.  » toi et tes goûts de midinette inculte  » me rabache une amie…
    Je vous en donne un extrait, de mes préférences en matière de peinture 😉
    Miro… Bon !
    Mais La Tour, ses ombres et ses lumières, Vermeer lui aussi dans le jeu de l’espace et de la lumière…
    Pissarro, Manet, Monet, Renoir et toute la clique !
    Bruegel l’ancien…
    Si je devais voler un tableau (sait-on jamais ^^ ) ce serait sans aucun doute le champ de coquelicots où se promènent une mère et sa fille.
    Ne vous en faites pas, Séverine, suis la béotienne de service 🙁 incapable de comprendre quoique ce soit à la peinture… et à l’art nouveau.
    j’ai râlé comme un pou à l’expo de…je ne sais plus qui à Versailles : toutes ces monstruositées plastiqueuses le défiguraient ! et les colonnes de Buren : re !

    Gaffe au Genou, la belle…
    Bisoux doux

  10. Author

    Hihihi, Monique ! Je suis beaucoup plus « impressionnistes » (et même Vermeer-iste) que surréaliste et « art moderne » !… Vous vous en doutez. Mais cette rétrospective Miro était vraiment bien faite autour du thème d’Ubu, et les dessins/illustrations, très représentatifs et expressifs. On a aimé, finalement.

    Ne me parlez pas de coquelicots, ça me met des fourmillements de printemps dans les doigts^^… et c’est vraiment pas la saison, hélas.

    Le genou va bien, maintenant, il est prêt à être échauffé encore cette semaine, pour préparer le champion à ses deux cross du week-end…
    Bisous à vous

  11. Author

    Merci beaucoup à toi, Quichottine !
    Je viens lire, et je prépare le post de mon côté…
    C’est vraiment très gentil !!!

Comments are closed.