… et en 1962, les amis.

La Ferrari 250 GTO qui m’occupait cette semaine est finie, vernie et livrée :
  

  
  

8 commentaires

  1. bella cette toile séverine
    j’aime le fond,les couleurs
    bravo à toi
    bonne soirée

  2. Author

    Merci beaucoup Pat, c’est très flatteur qu’elle plaise aussi aux femmes, finalement ! 🙂
    Gros bisous et bonne semaine

  3. Tu sais ce que j’en pense….

    Je veux la même ou je fais pipi partout (y compris sur tes nouveaux coussins)…

    KLC

  4. Author

    Arghhh… mais c’était une commande (absolument hors de prix, comme la voiture originale ! 😉 ) !!!

  5. C’est fou : on la dirait vraie !!!
    Et je m’aligne sur le Kerfounet : mais moi je veux une deudeuche vert pomme ;o), sinon, je pique les coussins, na !

  6. Author

    Mais ELLE EST VRAIE ; d’ailleurs, elle s’est déjà échappée du tableau pour rouler toute seule dans la salle à manger de mes parents.

    Non mais, Monique, c’est quoi, ce caprice ??? 😀

  7. Moi, je me suis insallée à côté du pilote (j’allais dire du chauffeur !) super !
    Bises.

Comments are closed.