Et encore : elle aurait pu me parler de mes cheveux blancs en plus !…
  
  

  

  
En rentrant hier chez moi, j’avais VRAIMENT besoin d’une méga dose de paracétamol…  😉
  
Allez, bonne journée à tous, les amis !
  
  
  

8 commentaires

  1. Encore un bon moment passé à lire ta BD, j’aime l’expression des personnages, c’est tout à fait ça !
    Je croise les doigts pour ta nouvelle expo, bien fournie d’après l’aperçu que tu as réalisé.
    Bises.

  2. Author

    Si seulement je savais me couper les cheveux moi-même !…
    Ca ferait une corvée de moins.
    Bisous, et merci pour les doigts croisés !

  3. Les coiffeurs ont copié la psychanalyse. Tu en sors déprimée.
    Chez le coiffeur, tu dois attendre la repousse des cheveux pour aller chez un autre.
    Chez le psychanalyste, tu es obligé d’y revenir..
    Qui paie l’addition ?
    La prochaine fois, fais venir un coiffeur à domicile.. Il respecte ce que tu veux et ça coûte moins cher..
    bonne journée
    clem

  4. Author

    Ahlala, oui, c’est toujours une épreuve…
    J’avais trouvé une coiffeuse à domicile dans le passé, mais elle a déménagé… et ici, en campagne, il n’y a pas beaucoup de choix. Je vais chercher de nouveau, qui sait ?
    Merci du conseil, Clem !
    Bonne journée à toi

  5. Excellent séverine,je me suis bien amusée.
    Je n’aime pas aller chez le coiffeur,alors je prends une coiffeuse à domicile qui d’ailleurs est beaucoup moins cher
    je t’embrasse

  6. Author

    Décidément, ma Pat, tu confirmes… alors je crois que je vais suivre cet avisé conseil ! 🙂
    Gros bisous et belle journée à toi

  7. Séverine ,

    Tu n’oublies pas que pour le dialogue de la coiffeuse les phrases doivent désormais se terminer par le très mode « a »

    Boujoura…
    C’est pour une coupa…
    Il fait beaua….

    KLC

Comments are closed.