Voici ce qui m’a tenue éveillée très tard vendredi soir, et a fini d’occuper mon temps hier, entre courses et marquages pour le vide-greniers du village et décrochage d’expo…
  
Comme vous pouvez le constater :
– au nord de la Seine, chez nous, les plages sont faites de sable très très grossier – ce qui exclut donc le char à voiles et le jogging sur la plage
– le vent permet d’autres activités, par contre (à Dieppe, un truc très sympa chaque année)
– les gens bronzent beaucoup malgré le peu de soleil (sisi, c’est vrai)
– je suis très optimiste quant aux prévisions météo de cet été
– pour un boulot à peine payé, je me suis donné bien du mal !… 😉 Mais j’ai mis mon nom en gros, pour la peine
  
Voilà, j’installe la troisième scène avec les deux premières dans la fameuse vitrine mardi après-midi, j’espère que je penserai à prendre l’appareil photos pour vous montrer le résultat…
  

8 commentaires

  1. Rien ne manque…
    Tout ce que j’aime est là…
    Cette vue éveille mon cerveau lent…

    Bon dimanche…

    KLC

  2. superbe et j’aime les petites cabines
    Que de travail
    je t’embrasse fort

  3. Author

    Merci les amis !!! J’aurais aimé du soleil aujourd’hui : vide-greniers dans mon village… Averse terrible à 5h30, pour un accueil des exposants qui commençait à 6h, vous imaginez la panique.
    Enfin, il n’a pas replu ensuite, une chance.
    Bonne soirée !

  4. comme toujours SUPERBE ! et comme dit kerfon le celte  » ça éveille l’esprit  »
    moi j’arrive d’un beau mariage dans un beau chateau et bénie par un curé complètement bourré vraiment !
    bisoussssssssssss severine
    tite marie

  5. Author

    Ca devait être génial, et à se tordre de rire… Ca me fait penser à la scène où « Mr Bean » fait son premier mariage dans « 4 mariages & 1 enterrement », il se mélangeait à fond les pinceaux.
    Alors remerts-toi bien de la fête, et gros bisous

  6. bien sûr que tu peux faire passer le texte Séverine
    belle journée à toi et bon courage
    bisous

  7. Tite Marie :

    Attention, l’éveil de l’esprit ne passe pas par les jeux de cerfs-volants…

    KERFON LE CELTE

Comments are closed.