Conter fleurettes…

  
  

Pâquerette est émue de voir que son voisin
Frais émoulu des nues a un drôle de teint…
« Ami ! Es-tu malade ! » lui dit-t-elle en snobant
L’amoureuse accolade intriguée par le vent !
  

« Nenni ! Rien d’anormal ! clame le nouveau-né,
Bon pied et bon moral, tu peux donc m’embrasser !
Serais-tu si jeunette au jardin que voici,
Pour ne pas reconnaître, en moi, un pissenlit ? »

Nuances et couleurs, quand le printemps revient,
Distillent le bonheur partout dans le jardin ;
Peut-on imaginer des pelouses coquettes
Uniquement peuplées d’égoïstes fleurettes ?
  
  
    
   
KERFON LE CELTE
  
  
kerfon-le-celte KERFON LE CELTE, un homme à fables ...!
  

  
  
Aaaah, un poème inédit de Kerfon !!!
  
Et il tombe bien, n’est-ce pas, aujourd’hui on pense davantage à ces p’tites fleurs du 1er mai qu’à « trimer à l’usine » comme disait justement Kerfon dans une entrée récente
( cherchez bien, c’est sur http://www.kerfon-le-celte.net ).
  
Et pour en découvrir un peu plus encore, il y a « Panne des sens »,
toutes les infos sont sur son site également :
 
     
  
  
  
Bonne journée à toutes et tous !
  
  

8 commentaires

  1. C’est vrai quoi !

    Y’a pas qu’le muguet dans la vie…!

    Y’a la rose aussi…!

    KLC

  2. à vous deux : venir sur vos blogs reste une énorme partie de plaisir
    encore une belle union pour ce dernier post !
    bisou
    bonne fin de journée
    tite marie

  3. excellent
    bravo à vous 2
    bises

  4. Author

    Merci ma Pat, je te souhaite une bonne fin de journée et à bientôt !
    Un gros bisou

Comments are closed.