… et pas que dans le ciel normand.
  
Sur le papier à dessin aussi, où le coton hydrophile dispute la vedette à l’herbe séchée et à la toile Denim pour cet essai de personnages et d’ambiance (à l’acrylique, sinon : j’ai de plus en plus de mal avec les autres couleurs, raaaaah, les autres, elles ne sèchent pas assez vite !!! :D)
  
Alors, sur la vraie planche, on voit mieux que c’est un petit mouton, hein, rassurez-vous – « un veau ! », dirait ma fillotte qui est capable de citer les noms d’à peu près 100 joueurs de foot dont je n’ai jamais entendu parler, mais qui confond encore veaux-agneaux-chevreaux, tout simplement parce que ça me fait hurler !
  
Je vous dirai bientôt le pourquoi de cet essai…
  
  

3 commentaires

  1. Belle scène de tendresse, beau dessin comme d’hab…
    Demande à ta fille : 1 Chabal, des Chabal ou Chabaux ?
    Ici aussi dans le Nord, mauvais temps, pluie et froid, vivement le printemps !

  2. Author

    Euuuuh, en ce moment, il ne faut pas trop parler de Chabal ! Ca commence à la vexer, qu’on l’appelle « son chéri », d’autant qu’il n’a pas été très brillant, et qu’il a pété les plombs après le dernier match, paraît-il !… ^^
    Vivement… le beau temps, quelle que soit la saison ! Moi j’ai dû ressortir les manteaux d’hiver ce matin, quelle tristesse.
    Bizzz !

Comments are closed.