Et voici un aperçu du rendu final, après que j’ai repassé les contours comme sur les dessins initiaux, et écrit les textes remaniés par chaque classe :
 

(classe de CP – CE1)
 
Pour la suite, je devrai changer d’appareil photo, il est tombé en rade juste après ce cliché…
  
Enfin, l’essentiel est, je pense, de voir comme le travail des enfants peut être mis en valeur de manière simple, pour un résultat de qualité, qui peut trouver sa place dans le projet d’école, et conforme aux objectifs du « défi » posé pour le Téléthon 2008 dans notre canton.

2 commentaires

  1. Coucou severine , j’espère que tu ne sera pas froissée par ma dernière entrée sur mon blog te concernant ! si c’est le cas please : tu me le dit et je fais couic 😀 ok gros bisou à toi et bon courage pour ton travail ! tite marie

  2. Author

    Ouh la la, Tite Marie, c’est trop !!! J’en suis toute rouge de confusion – et de joie.
    Merci, merci, merci…

    Et c’est vrai que dans mon métier – comme dans bien d’autres, mais ça, beaucoup de gens l’oublient, malheureusement – il faut être patient, et humble, et souvent attendre que le « bon » apparaisse ; et ça, ça prend du temps et c’est à force de travail. J’en suis encore loin, mais je sais que j’aime apprendre, et progresser tous les jours.
    Ton poème, en plus d’être très beau, me le rappellera toujours…
    Plein de bisous à toi !

Comments are closed.