Sophie Tovagliari, de la maison d’édition Arthur & Cie vient tout juste de m’annoncer l’excellente nouvelle : je vais travailler pour elle pendant le mois de novembre sur l’histoire de Fil le jardinier, qui sera publiée juste après.

Souvenez-vous, c’était lui :

 

Ses arguments pour le choix de mon p’tit personnage et de la technique que j’ai utilisée (avec des collages) sont tout à fait pertinents, et je suis réellement fière d’avoir touché au but sur cette histoire, parce qu’il y avait pas mal de manières possibles de la traiter.

Bien entendu, je suis tellement super-contente qu’il y aura double ration de bulles ce week-end…

Bonne fin de semaine à tous et toutes !

13 commentaires

  1. Quand ton ver sera dans les bacs, referme bien le couvercle ! Je rigole bien sûr mais je n’y peux rien : les vers me hérissent.
    En parlant de hérissement, j’ai rangé tout objet coupant, tranchant et les verres seront en plastique : on ne sait jamais !
    Bonne journée à toi et gros bisous tout plein.
    A lundi sur ce blogue, peut être…

    Marie, la mère de Karine
  2. Author

    Et à dimanche, avant ça !!! Des verres en plastique ? quelle horreur ! 😉
    Plein de bisous aussi

  3. C’est vrai que la « paille » ajoutait un plus. je me demande comment sera réalisée la fabrication à plus grande échelle (j’imagine une centaine d’exemplaire pour commencer?) si tu dois tout coller à la main …. ^^

  4. Author

    Meeeuuuuuuh non ! Je vais prendre des photos des planches, et ça sera imprimé très classiquement… et je pense à un plus grand nombre d’exemplaires que ça – j’ai même pas demandé, tiens, 1000 ou 2000 peut-être ?
    Et puis il n’y aura pas que la paille ou le foin, il y aura de la terre, des cailloux, du sable, des plumes, peut-être des feuilles,… bref, tout un tas de matières qu’il va falloir faire tenir sur le papier. Très « challenging », cette histoire. ^^

    Et oui, vous voyez, kerfon, il n’y a pas que vous qui faites des vers… mais en « vrai », je préfère les vôtre.

    Bon ouikande à tous !

  5. J’étais persuadé que ouikande s’écrivait avec un « q »…

    Ca alors !!!

    Bon dimanche…

    KERFON LE CELTE

  6. Author

    Non, c’est avec un « k », comme dans « Kerfon » !!!
    Bon dimanche, alors !

    (pour moi, c’est le retour du Nord demain pour la suite des événements…)

  7. à la santé de cette nouvelle géniale ! dans les bacs de la ? fnac ? en tout cas chapeau l’artiste ! il faudra que j’ouvre l’oeil pour ne pas rater ça : j’en connais qui vont adorer 🙂
    bisou severine bonne semaine tite marie

  8. Tite Marie ;

    Nous allons avoir une amie célèbre…!
    Mais il est possible qu’ensuite, elle ne nous reconnaisse plus…

    J’suis un peu à la bourre ce matin… Le coq n’a pas chanté…

    KERFON LE CELTE

  9. Author

    Tite Marie, non, ça ne sera pas vendu dans les grandes librairies, il faudra aller dans des petits coins sympas tournant autour de l’écologie, peut-être, ou bien sur le site de l’éditeur directement. Elle démarche aussi et surtout auprès des écoles et lieux de la petite enfance.
    Mais tant mieux : les fnac & cielaissent les bouquins en rayons pendant 1 semaine ou 2, et après, ils ne s’en aoocupent plus, il y a tellement de publications que tout tombe vite aux oubliettes.

    Cher QUerfon, non, je ne ferai pas ma fièèèèèèèèèèèère, et non, la célébrité, ça sera pour l’année suivante, j’ai tout programmé !!! 😉

  10. Ah bon…

    Les gens bons (sauf natifs de Bayonne) ne sont pas gens bêtes…!

    KERFON LE CELTE

Comments are closed.